Polémique autour d’un projet de contournement autoroutier en Camargue

Envisagée depuis les années 1990, cette infrastructure longue d’une trentaine de kilomètres va border la lisière du parc naturel régional. L’enquête publique doit être lancée d’ici à la fin de l’année. Les riverains, écologistes et agriculteurs envisagent un recours en justice.

Les riverains et associations de protection de l’environnement et du patrimoine de Camargue pensent tenir l’occasion de retarder le projet de contournement autoroutier d’ Arles envisagé par le gouvernement.

Lors d’une des concertations publiques de ce tracé organisée par la Direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement (Dreal) en janvier, des habitants ont pointé dans la présentation une erreur de plan susceptible de constituer une « tromperie manifeste du public », selon la responsable de l’Association Camargue environnement (Acen), Marie-Hélène Fabre. Elle a donc demandé l’organisation d’une nouvelle concertation, une requête restée lettre morte, et envisage désormais de porter l’affaire en justice.

En visite à Arles le ministre des transports Jean Baptiste DJEBBARI prône le consensus sur le projet de contournement autoroutier….

Contournement autoroutier : « Forger les consensus locaux » Difficile de ne pas évoquer le sujet du contournement autoroutier d’Arles quand le ministre délégué aux Transports débarque en ville. « J’en ai parlé avec le maire« , a d’ailleurs confié le membre du gouvernement. Il l’a fait aussi. brièvement et sans trop se mouiller avec La Provence, juste avant […]

L’ACEN a tenu son Assemblée Générale samedi 16 octobre 2021

Corinne Lepage est intervenue par visioconférence. Elle considère que le projet de contournement autoroutier n’est pas juridiquement faisable eu égard aux législations nationales et européennes en matière de lutte contre le réchauffement climatique et de protection de l’environnement. Et qu’il a toutes les chances d’être sanctionné par les juges.