À Arles, le projet de contournement autoroutier divise les Camarguais

Même si tout le monde s’accorde sur l’urgence à diminuer la pollution qui asphyxie Arles (Bouches-du-Rhône), le futur tronçon de 26 km, dont les travaux sont prévus pour 2023, est loin de faire l’unanimité.

Le projet de contournement autoroutier d’Arles par le Sud, vieux de vingt-cinq ans et plusieurs fois abandonné, est ressorti des cartons à l’occasion de la loi d’orientation des mobilités. Il divise profondément les Camarguais, même si tous sont d’accord pour constater que la situation actuelle n’est plus tenable. Situé sur l’axe Espagne-Italie, Arles voit en effet défiler sur 13 km de RN 113, qui fait le lien entre l’A54 et l’A9 en passant par le centre-ville, plus de 85 000 véhicules chaque jour, dont 15 000 à 20 000 camions. Quatre mille cinq cents riverains subissent en première ligne le bruit et la pollution créés par cette circulation.

Le Parisien (09/03/2019) – Voir l’article complet >>

L’eau reprend ses droits en Camargue

Le Conservatoire du littoral restaure depuis 2008 les étangs et marais des salins de Camargue, redonnant ses droits à la nature.Façonnée depuis des siècles par la main de l’homme, la Camargue change de visage, sur fond de montée du niveau de la mer.

La Croix (22/02/2018)

Lire plus »
Fermer le menu