Autoroute en Camargue : Les agriculteurs disent non !

Arles : les agriculteurs prennent position contre le contournement

Des représentants des riziculteurs, des producteurs de foin de Crau et des éleveurs ne veulent pas du tracé proposé.

Ils étaient réunis, tous ensemble hier matin au quartier général des riziculteurs, Mas du Sonnailler. Représentants des producteurs de foin de Crau, des éleveurs, et des riziculteurs bien sûr, avaient un message à faire passer. Un message simple : les agriculteurs locaux ne veulent pas du contournement autoroutier d’Arles. Enfin, plus précisément, ils ne veulent pas du projet proposé, avec un tracé dit « Sud Vigueirat » passant au sud d’Arles. Car les agriculteurs sont bien conscients qu’il y a un réel problème avec cette RN 113 saturée de voitures et de poids lourds qui traverse Arles. « Cette nationale est dangereuse pour tout le monde, Arles a bien besoin d’un projet de contournement ou d’élargissement, pose Bertrand Mazel, président du syndicat des riziculteurs. Mais il faut étudier d’autres solutions que celles préconisées, car elles ont trop d’impact sur l’environnement, sur le milieu agricole, et même sur le tourisme et les traditions ! »

Lire l’article complet sur La Provence >>

 

Polémique autour d’un projet de contournement autoroutier en Camargue

Envisagée depuis les années 1990, cette infrastructure longue d’une trentaine de kilomètres va border la lisière du parc naturel régional. L’enquête publique doit être lancée d’ici à la fin de l’année. Les riverains, écologistes et agriculteurs envisagent un recours en justice.

Les riverains et associations de protection de l’environnement et du patrimoine de Camargue pensent tenir l’occasion de retarder le projet de contournement autoroutier d’ Arles envisagé par le gouvernement.

Lors d’une des concertations publiques de ce tracé organisée par la Direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement (Dreal) en janvier, des habitants ont pointé dans la présentation une erreur de plan susceptible de constituer une « tromperie manifeste du public », selon la responsable de l’Association Camargue environnement (Acen), Marie-Hélène Fabre. Elle a donc demandé l’organisation d’une nouvelle concertation, une requête restée lettre morte, et envisage désormais de porter l’affaire en justice.

Lire plus »

La Camargue divisée sur le projet autoroutier

«Voilà, c’est ici que devrait débuter le contournement.» Jean-Luc Moya, président de l’association environnementale Agir pour la Crau, lance un regard grave vers les pâturages qui longent la RN113 à Balarin, lieu-dit situé dans l’est d’Arles (Bouches-du-Rhône).

Lire plus »